06/08/2005

Cassandre 5

1726            Imbolc

 

        Le 02 février à Imbolc, Cassandre met au monde un garçon. La naissance se déroule dans un sanctuaire secret où la dryade a conduit Cassandre. L'enfant est prénommé Domhnall et est confié immédiatement aux prêtresses du lieu tel qu'elle l'avait promis à, la dryade. Cassandre reste là  jusqu'à Ostara, pour ses parents, elle est partie en voyage pour le compte de monsieur Maleyvi.

 

1726            Beltane

        Cassandre participe à son second Beltane. Ses pouvoirs ne cessent de croître, son physique également. Sa grossesse n'a laissé aucune trace et son corps a toujours autant soif de plaisir. Elle s'est parée contre une nouvelle grossesse grâce aux potions et à un certain tatouage invisible. Ces mêmes protections vont lui permettre de continuer son exploration de son corps et de sa sexualité pendant tout l'été qui suit Beltane.

 

            Lughnasadh

        La dryade est très satisfaite des progrès de sa protégée. Bien qu'elle sache que son élève veuille servir la nuit plutôt que la lumière, elle tâche de lui enseigner l'équilibre entre les deux et s'étonne que Beltane n'ait pas apporté de nouvelle grossesse. A aucun moment, elle ne décèle les protections que Cassandre a découvertes dans un des grimoires que son mystérieux ami lui apporte pendant la nuit ou durant ses escapades avec ses galants.

        La dryade demande à Cassandre de diriger la cérémonie des récoltes : Lughnasadh et d'effectuer un nouveau voyage vers Ailleurs. La jeune fille de 16 ans ne sait pas trop quoi répondre, son passage précédent lui laisse encore trop de marques douloureuses dans sa mémoire, mais sa guide insiste.

        Cassandre franchit donc une nouvelle fois le cercle de pierre et se retrouve directement dans le harem au milieu des autres concubines. Tout est semblables aux rêves qu'elle fait parfois. Les odeurs, la volupté, le bruit des conversations, l'angoisse de savoir laquelle va être choisie pour la nuit. Tout cela l'étouffe et l'emplit à la fois de rage et de nostalgie. Elle continue sa visite pour se retrouver dans la salle d'eau.


Là non plus, rien a changé par rapport à ses (souvenirs)  rêves… Elle se revoit se baigner dans le grand bassin au fond de mosaïque. Se faire masser par les eunuques. Oui, quelque chose en elle a vécu ici aussi… Mais, tout cela est flou et elle ne sait que penser.

Elle finit par sortir du harem, car comme pour le marché aux esclaves, personne ne semble le remarquer. Elle passe la salle aux trois piliers qui sépare le gynécée du reste du palais. Et reste un moment à étudier cette salle qu'elle n'avait fait que traverser auparavant. Les reliefs et la configuration la laisse perplexe, la salle serait apparemment conçue pour abriter un portail. Elle prononce les formules rituelles tout en se plaçant au centre de l'étoile et se retrouve face à une tisseuse.

 

      La connaissance de soi, le parcours des vies

Cette rencontre, Cassandre la redoutait. Elle sait par les livres d'occultisme qu'elle consulte au château qu'elle est à la frontière entre tous les mondes. La tisseuse est une des trois sœurs : Coltho, Lachesis et Atropos. Clotho dévide le fil, Lachesis le tisse, Atropos le coupe. Face à Lachesis, Cassandre ne sait que dire. Elle regarde la tisseuse œuvrer et la toile d'araignée qui se trouve derrière elle et alors, elle comprend. Chaque corps n'a qu'une vie, mais l'esprit lui en a plusieurs. La toile qui se trouve derrière Lachesis est le parcours de son esprit, si elle en retient le dessin et si elle parvient à le déchiffrer, elle pourra se souvenir des "vies" précédentes. Pour cela, Cassandre doit atteindre la connaissance de soi, déterminer le cycle qu'elle a déjà parcouru. De plus en plus, elle a l'impression qu'une destinée particulière l'attend. Elle reste un long moment à étudier la toile derrière la tisseuse, puis prononce l'invocation de retour. Lorsqu'elle sort du cercle de pierre la dryade a disparu, mais Casimir Maleyvi l'attend.


19:35 Écrit par Masque | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.