30/07/2005

Cassandre 2

1710 – 1720           enfance sans histoire

 

Cassandre grandit au milieu des autres enfants du domaine. Elle est espiègle, vive, curieuse de tout et se montre plutôt futée pour une petite fille de dix ans. De tous les enfants, elle est la "protégée" du maître du domaine qui la couvre de petits présents et d'une grande attention.

Jugeant que l'instruction est une chose importante, Casimir Maleyvi a fait venir un précepteur au château afin d'instruire les enfants du personnel. Très vite, Cassandre se distingue des autres par sa rapidité d'apprentissage et par son esprit d'analyse. A 12 ans, elle maîtrise les tournures latines et grecques les plus difficiles, forçant l'admiration de son précepteur.

 

Été 1722 :       

25 juin

Un événement vient bouleverser la vie de Cassandre, l'entrée dans la féminité. La nuit de la Saint-Jean, une nuit d'orage, Cassandre se réveille avec des douleurs dans le bas-ventre, du sang coule d'entre ses cuisses. Elle se lève, sors de sa chambre afin d'aller se laver et rencontre Casimir Maleyvi en chemin. La présence du maître dans les dépendances où loge la famille de Cassandre n'est pas rare. Mais, cette nuit-là, Cassandre se sent gênée face à lui. Maleyvi examine sa jeune protégée d'un regard et sourit en voyant son trouble. Il la rassure d'un sourire bienveillant et lui dit d'aller trouver sa mère, que ce qu'il lui arrive n'est pas grave, mais que désormais, elle devra prendre garde lors de certains de ses jeux avec les garçons du domaine du même âge qu'elle ou plus âgés.

22 juillet :

 

Le 22 juillet est habituellement un jour de fête dans la région, car c'est la sainte Marie-Madeleine, sainte patronne de la crique du même nom, réputée pour être miraculeuse. Habituellement, le personnel du château y participe et Casimir Maleyvi autorise même que la fête ait lieu dans le parc de son château, mais cette année, il en va autrement. Depuis le début du Carême, un nouvel abbé dirige l'abbaye Saint-Rémy à Rochefort et celui-ci étend son influence jusqu'à Ciney. Les prêches de l'abbé sont impressionnants et font peur à la population de la région. Cet abbé accuse le seigneur de Jannée d'être en commerce avec le Malin, il dénonce le fait qu'il ne vienne jamais à la messe, qu'il n'y ait aucun aumônier dans son domaine, ni aucune chapelle, mais surtout, lors de dîners privés auquel il est invité, l'abbé prononce un mot bien plus effrayant : vampire.

 

 

A la fin de ces paragraphes, nous nous regardons perplexes, Marie et moi. Le nom de Descrieux m'est connu, j'ai des Descrieux dansmes ancêtres, je le sais. Grand-mère avait un arbre généalogique complet de la famille dans sa salle de couture et me l'a souvent montré lorsque je venais chez elle. Mais quel rapport entre l'histoire de cette Cassandre et ce qui me préoccuppe ?

Intriguées, nous poursuivons notre lecture.

 

Entre temps, certaines choses ont évolués pour Cassandre. Son physique se transforme rapidement, ses sens deviennent plus développés, elle est prise d'envies étranges comme rester allongée nue dans l'herbe, ou se baigner nue dans l'eau afin de s'imprégner de chaque chose. Parfois, elle satisfait ses "tocades" comme elle les appelle, et en ressent un profond bien-être. Elle n'ose en parler à sa mère, ni à son père, car tous deux ont déjà assez de soucis avec cet étrange abbé qui dresse la population de la région contre le château et ses occupants.

        Cassandre se rend compte également qu'elle adore les orages d'été qui tonnent à en faire trembler les vitres, et la pluie diluvienne qui tombe en même temps. Elle se prend parfois à rêver qu'elle maîtrise la foudre comme le dieu Wotan des légendes nordiques et rêve que son corps et la foudre ne font plus qu'un.

        L'après-midi du 22 juillet, l'abbé François et quelques-uns de ses paroissiens arrivent au château pour troubler ceux qui sont quand même venus à la fête. Ils insultent les gens de Casimir Maleyvi et en blessent plusieurs à coup de pierres dont la mère de Cassandre.

        Se produit alors un événement dont on parlera longtemps dans la région. Le ciel se voile toute d'une fois, un vent violent se lève et un orage apocalyptique éclate au-dessus du domaine balayant les fidèles de l'abbé et projetant celui-ci à plusieurs kilomètres de l'entrée… La foudre éclate ensuite dans les environs et ce, jusqu'à Rochefort où il frappera l'abbaye. Les paysans, superstitieux, diront que le Ciel était contre l'abbé et que c'était-là sa réponse pour avoir réagit ainsi contre ceux qui fêtaient la sainte. L'abbé François dut quitter la région et ne revint plus jamais.

        Casimir Maleyvi a senti les événements de l'après-midi. Il a surtout senti quelqu'un appeler la foudre et le tonnerre et les diriger de façon instinctive vers l'objet de sa colère. Dès cet instant, Cassandre acquiert une importance particulière pour le vampire...



12:48 Écrit par Masque | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

? Un de mes ancêtres était aussi à Jannée à peut près à la même époque
en 1743
elle a existé Cassandre ?

Écrit par : samson | 31/01/2007

Les commentaires sont fermés.